Tombé(e(s)) de la Nuit

Pinoche, depuis le temps que je cours après, j’ai enfin mis le doigt sur la qualité de noir voulue. C’est un mélange de morsure de zinc sur film photogravé et d’encre litho, Yessssss!!! Reste à déterminer la finesse maxi du procédé, je m’en occupe fissa.

Pour l’instant, ce que j’ai de mieux est là.

Le dessin de départ est « synthétisé » avant d’être tramé. Tout ne s’y prête pas.

Il faut retravailler l’original et gérer les blancs environnants. Ici dessin et travail du visage du haut de la fille de gauche.

Retirage à l’ancienne façon de la Nuit sur les oiseaux, je le mets pour mémoire mais ça va changer avec le nouveau procédé, (meilleur encrage quand même).

Enfin, travail à la défonceuse sur le bois de cadre dans l’objet de couler du plomb dans le motif creusé pour « rimer » ou « faire voyager » les chemins de plomb des vitraux sur les toiles. Trop bien le Jean-Jacques de janvier.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close