Du Bas-Relief en plastique (1)

   D’habitude je pars de la série d’images  réalisées dans la période concernée et je rédige le post. On va faire autrement. Y a comme un passage à vide, un manque d’urgence à fabriquer de l’image et un certain scrupule à en ajouter à la masse déjà existante. Peut-être aussi un certain épuisement ou juste une lassitude devant l’inutilité de l’exercice. J’ai déjà traversé ça et je m’en sors en explorant un nouveau média que je rajoute à ma boîte à outils, en espérant que la pratique s’affine et que les réalisations s’améliorent.

   Là je fais des images en plastique.

   Le premier objectif était de visualiser les lithophanies que je voulais intégrer à Actéon. J’ai vite compris  l’intérêt du passage de “l’image” entre les différents outils nécessaires à la solidification du dessin de départ. Le schéma est en grosso modo le suivant :

   Le choix du taxon doit intégrer, sur un des modes de la ressemblance, son procédé de transformation et son “sujet”.

   Diagramme ressemblances :

   Pour le coup, j’ai juste essayé de situer les domaines du possible. Les deux schémas les plus viables sont ces deux-ci :

   J’utilise le site Image to lithophane en ligne pour fabriquer le modèle STL.

   Le travail sur Blender est plus ardu. On rajoute le cadre qui doit servir de jonction avec d’autres éléments (ce qui limite le poids du fichier), et on élimine le plus grand nombre de vertices possible. (Modifier décimate, surtout ne pas utiliser smooth, qui détruit les arrêtes, même si, à l’œil ça semble plus imprimable.)

   La phase d’analyse est également difficile à mettre en œuvre, on y accède par Mesh Analysis dans le menu N et ou avec l’addon 3D printing (une fois installé). Je n’ ai pas réussi à mettre mes images totalement en conformité, ce qui explique peut-être le côté crap(i/y) des résultats.

   La version du slicer  Cura est extrêmement simple (dédié Dagoma, qui est la marque de ma petite delta). La fonction pause pour changement de fil n’est pas fiable ; il faut le faire à l’œil, et ce n’est pas évident).

   Je m’investirai plus avant dans le travail de post prod, lors d’un travail un peu plus consistant. Pour l’instant j’ai ceci :

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close