Similisque…(VII)

   Ça continue d’avancer fluidement. La structure du dispositif s’apparente de plus en plus à un retable portatif. C’est un type de rapport à l’image qui me paraît judicieux (ce n’est pas la littérature qui manque là-dessus, le plus pertinent de mon point de vue étant le bouquin de Careri, Le Bernin : Montage des arts et dévotion baroque, Usher, 1990).

   J’ai aussi apporté des solutions aux socles et bouchons avec l’aide précieuse de Denys Losfeld, et après mûre réflexion j’ai décidé d’intégrer le tournage dans ma pratique.

   La mûre réflexion en question :

   Je devrais avoir l’équipement dans deux semaines. Les premiers essais donnent ça :

   Le point aveugle des deux anamorphoses est finalisé.

   Le système de prédelle est aussi pratiquement au point.

   La structure portante soudée. Quand je dis que ça coulisse, ça coulisse !

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close