Machina memorialis (I)

    Titre emprunté au livre de M. Carruthers. Ça s’est développé à partir de Mets ton manteau… qui change de statut comme de chemise.

   C’est visiblement une structure qui permet un travail d’évocation d’un prototype (ici, le mode opératoire de collage par syncrétisme. Ça paraît combinable (je suis là-dessus) avec des œuvres plus traditionnelles.

   Ou avec d’autres instances du même genre. On verra bien où ça va .

   Pour archives, un extrait de la fiche mémo associée, le tout étant dans le cahier 12

Liste de mémorisation

 

 

 

 

 

 

 

 

  Une discontinuité qualitative dans le flux d’images que je génère…

   … ou étudie.

 

 

 

 

 

 

 Une structure mnémonique d’un mode de production d’indices susceptible de favoriser des abductions (effet) :

 

 

 

 

 

 

 

 

   Trois  sources séminales qui ont aidé à l’élaboration de cette forme :

      – Machina memorialis de Carruthers Mary ;

– l’art et ses agents, une anthropologie de l’art Gell Alfred ;

– le bricolage africain des héros chrétiens Marie André.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close