Dans Valenciennes (II)

   C’est parti d’un tableau d’Achille Etna Michalon (un élève de Valenciennes). C’est ce que l’histoire de l’art appelle : un paysage d’histoire. Un genre que Félibien place très haut. Ce qui m’intéresse là-dedans, c’est la construction. J’ai donc commencé par des croquis de répartition de valeurs.

   Comme un des objets est aussi le travail des monotypes, j’ai construit une plaque sur laquelle je travaille à partir d’une trame qui se complexifie au fur et à mesure, et une planche du même format réservée aux tons. Illustrations : première occurrence de trame et planche finale.

   Dans la lignée des travaux précédents, le dispositif met en présence les plaques et les tirages.

J’essaie d’alléger la structure et je réfléchis à un assemblage a minima.

   La vitre est également travaillée. Je dois repenser la densité de la trame. Pour la répartition je m’appuie sur une structure en bol-image. Le passe-partout y passe aussi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close