La Nuit, Les enfants de la Nuit (I)

   Le goulet, la passe.

   Une vieille, vieille envie. Je crois avoir cette fois-ci trouvé le vecteur. Je n’arrive pas à situer la première occurrence sur le blog  (trace en janvier 2009). Je crois que le point de départ est l’achat du livre de C. Ramnoux chez Flammarion, La Nuit et les enfants de la Nuit qui date de 1986, (le prix est encore en francs donc achat antérieur à janvier 99).

   Les paroles dites pour ruiner les carrières.

   La concurrence des victimes.

   Le dispositif est à l’étude. L’exposition de Mets ton manteau Maurice a bien fait avancer les choses. Pour l’instant j’imagine une espèce d’iconostase de boîtes sur une structure en métal…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close