L’Alerte 5 (IX)

   Sur la gravure et la vitre  j’ai poussé l’idée d’une superposition dans le registre iconique. L’idée était de  faire un pendant de la femme couchée dans la partie supérieure du dessin. Une Niobe et L’Ève de Gislebertus plus loin. J’ai laissé tomber.

 

 

   À l’issue de quoi j’ai décidé de travailler sur une sorte de constellation de rimes plastiques avec le motif en léger décalé.

   Les zones de départ.

   En trames.

   La gravure machine.

   Vitre gravée posée.

   J’ai des misères avec le cadre. On remet les pendules à l’heure (cependant les morsures du sable sur le bois sont là ; interprétables ?).

   Reste le dispositif d’accrochage et la finalisation de l’appareil documentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close