Khmers verts (IX)

   Je concentre mes efforts sur la migration des éléments dans le dispositif. Le cavalier du cercle du bas est instancié en bolimage, et j’aimerais que les plombs passent de chemins de vitraux au statut de surface imagée. Mais ça ne se manipule pas tout seul.

   La charge.

   La maquette.

   La matrice.

   En premier lieu j’avais dans l’idée de traiter tous les éléments iconiques en bolimages. Ça donne ça.

 

   Le modèle, le moule à plomb et le lingot (utilisation des chutes de plombs de montage). Le motif du lingot est celui des kimonos des personnages.

     Le dispositif général avance aussi. C’est une caisse étroite à doubles feuillures, fixée sur une manière de prédelle constituée pour l’instant de deux planches.

   Recto, verso.

   Une vitre gravée est prévue pour la feuillure interne. Le petit tirage du kakemono qui fait office de panneau droit a été tiré sur un Han-ji marouflé sur un gros papier blanc ordinaire (j’en ai un stock, il n’y a pas de spécification ; à vue de nez un 280 gr ou approchant.) J’ai aussi merdé le cadrage.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close