Suzanne, encore perdu ! (II), F(r(on(d(t(ce))))) (XII), Marche blanche

suzcomp   Rythme soutenu pour le dessin de Suzanne, ça commence à freiner à l’approche de la clôture. Je ne suis pas très à l’aise avec ce format. Pour l’instant je suis plutôt dans les demi-teintes, on fera la balance quand tout sera dessiné.

femme

lessalopardsL’arbre du fond s’est vu gratifier d’un chardonneret qui doit beaucoup à ce brave Karell.

monio   Avant de fermer le dessin, je vais faire le passe-partout pour mesurer les blancs et décider de la largeur du cadre.

   J’avance beaucoup plus lentement sur le panneau gauche de Marche Blanche. J’ai « damé » en blanc le cadre du cadre intérieur et ça fonctionne très bien quand il y a une source de lumière derrière.

cadremarblanche   Je poursuis les investigations pour la surface du « mur » sur lequel est accroché le petit cadre. Gravure, peinture, ou juste brillance ? Pour le brillant j’ai utilisé un des caches vinyle du sablage du petit miroir pour appliquer le vernis, c’est opérationnel.

essaigrav

brillance

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close