Les petits mosjoukines (II)

ensembleVoilà qui augmente et approfondit indéniablement mon terrain d’action. J’ai presque fait la totalité des essais prévus (reste la confection de caches de sablage). Les résultats sont variables et les implications dépassent ou restreignent les attentes. De toute façon j’ai d’ores et déjà la possibilité de choisir entre une approche mécanisée (avec une intimité certaine entre le « process technique » et le mode opératoire traditionnel qui dépasse de très loin la simple multiplication (et un coup sur la gueule à Walter) et mon approche analogique habituelle (avec les limites de mon habileté mais aussi les espaces d’indétermination ouverts). Pour le spectateur lambda  les changements ne seront perceptibles qu’au niveau des marqueurs de fabrication, et je pense qu’il s’en tape.

Un des gros écueils de cette nouvelle richesse (abondance de biens…) est l’éclatement des stratégies d’intégration. Il faut pourtant préserver le dispositif. Peu d’indices du côté de la « littérature ». Un ouvrage des Presses Universitaires de Rennes, Les Figures de l’immersion, le livre de Bellour Cinéma et Hypnose, la relecture de Roustang,  Metz et Kuntzel, me laissent l’impression que je vais me débrouiller tout seul.

Au niveau du cadre, le Shopbot permet une « sculpture » des motifs (pour le casseta que j’ai choisi : le biseau, l’aplat, la corniche) sur une structure en planche préalablement assemblée et collée. Le problème majeur consiste en la mauvaise qualité du fraisage dans les planches de sapin qui me servent de matériau, mais c’est peut-être gérable en termes de vitesse de rotation ou de progression dans les rainures. L’opérateur et moi-même sommes encore novices, il y a certainement une marge de progression, ou alors il faudra prévoir un long travail de postproduction, et je n’aime pas ça.

cadrePour le passe-partout, il faut travailler autour de la figure de la silhouette. Une légère aura brûlée accompagne la ligne de découpe.

decoupeEnfin, pour la gravure (c’est le deuxième essai), dont je suis globalement satisfait, il faut tenir compte, pour les plaques non encrées, de la dégradation des qualités de contraste entre les creux et les pleins. Seule la lumière permet de discriminer efficacement la forme du fond, ce qui implique une adaptation du point de distance, de la densité et de la taille du tramage, et peut-être un système d’auvent ou de moucharabieh.

gravureQuand même, je suis rudement content.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close