Les petits mosjoukines (I)

plaqueFablab ouvert, vas-y pépère. J’ai interrompu les travaux en cours pour réaliser ce que je projetais en juin. Ça fonctionne aux petits oignons. L’objet des mosjoukines est d’expérimenter une migration synchronique dans l’image en s’appuyant sur l’effet Kouletchov (qu’on appelle aussi Mosjoukine, d’où le nom) tout en mettant en place une stratégie d’intégration des machines dans la fabrication du dispositif. La graveuse pour les plaques et les passe-partout, la découpeuse vinyle pour les caches de sablage, la grosse fraiseuse (non, ça n’a rien de cochon) pour les bordures et les feuillures des cadres. Grosso modo en raccourcissant le temps de réalisation total je devrais pouvoir retrouver des phases d’intégration plus longues.

La plaque, les tirages, et un début de montage, sans grand intérêt.

plac2 montir1 tirage1Je suis sur le Lichtenberg de J.-F. Billeter, c’est pinoche.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close