Les Grandes Manières (II)

Je continue la réappropriation des couleurs avec plus ou moins de bonheur.

Suis allé à l’exposition Jordaens hier, erectif. N’en ai pas tiré encore tout ce que j’en attendais comme solutions à certaines de mes difficultés. La stratigraphie des couches pour les carnations est difficilement interprétable. Le traitement des tissus et lui plus visible, mais le degré de virtuosité qu’il nécessite semble inaccessible. On va quand même s’y frotter. Hals traite les carnations comme l’atelier de Jordaens les tissus il y a peut-être mèche à tirer de ça. Je mets Malle Babe et les derniers Régents en image ici.

J’ai installé le tableau à craie dans le fond de l’atelier, ça m’apporte beaucoup. J’en reparlerai la prochaine fois à l’occasion de la parution des cours de Bourdieu sur Manet.

C’est une approche qui me convient.

Parallèlement un petit dessin qui poursuit la série des chiens.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close