Les désirs (III) La page des moulages

Ecce Puer de Rosso 1906. Les moulages de Rosso, les cires de Gustave Moreau et les petites danseuses en volume de Degas m’intéressent. En tant que conducteur de véhicules parergoniques, il est normal que j’investisse les moulages comme des formes en soi.

J’ai donc réalisé une page sur ce que je sais en faire maintenant dans l’optique habituelle du partage. C’est .

Je donne aussi la référence d’un livre précieux sur l’ approche très particulière de la prise d’empreinte qu’adopte Rosso les 20 dernières années de sa vie.

Henry Lie and Derek Pullen, Medardo Rosso, second impressions, 2003 Yale University press.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close