Martyr et théophanie de Mauricette Pichon (I)

La chambre du fer est en fonction distillant une bonne odeur de fer chauffé dans l’atelier. Je travaille sur une petite ossature pour ce travail qui doit être accroché jeudi. Je suis complètement à la bourre, c’est récurant.

Le coin découpe, ébarbage, soudage.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close