Lourdes, lentes (I)

Petit projet de sérigraphie. Le déblaiement, difficile de ne dire que rangement, de l’atelier a bien avancé. Une imprudence de ma part a cependant provoqué une mise en sac de ma jambe droite et l’arrêt de toute velléité de déplacement. Je réfléchis donc puisque ça ne nécessite pas d’activité des membres inférieurs.

Tentative de niellage en blanc pour l’œuvre à exposer le 17 mars. C’est pas mal, mais je l’ai un peu brûlé à la cuisson.

Lecture Hillerman, Cingria et Hardellet (d’où le titre).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close