Blandine (II)

Ça peut pas marcher à tous les coups. Le résultat des derniers tirages est mitigé.

Grosse perte d’information par rapport au typon.

Le diagnostic est en fin de post, mais la solution (une des…) est dans la mixité des approches, même si ça impose des contraintes nouvelles. En dessous, mixte eau forte/encrage au rouleau.

Pour Blandine dont le dessin original est , c’est un peu plus grave. L’effet rudéral est intéressant, mais c’est pas ce que je cherchais.

Le typon.

Là, il y a eu des gros pétages à la morsure.

–> pour l’affinage du typon : réalisation sur des transparents « jet d’encre » avec l’imprimante photo.

–> pour la morsure : au perchlo et une attention particulière pour les « voisinages » (ne pas libérer d’espace près des zones de finesse).

–> pour le rendu : faire des tirages avec les papiers Fabriano ® et Hahnemühle ® et tirages mixtes.

Poésie relativisant la petite rodomontade du post précédent

Trop bien le Jean-Jacques de janvier.

Dés la deuxième semaine rabat son caquet.

Découvert (apparemment c’est grave de découvrir ça à mon age paraît-il, mais tant pis) André Hardellet, et particulièrement Lourdes, lentes. J’adore ce genre de filon. Je mets aussi un youtube de Patachou avec une chanson du même (c’est de pire en pire, bientôt une spéciale Rina Ketty)..

chez Temporel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close