Murmuration

RWG

 

Repeint sur la réacteur 2 de Fukushima (suite interrompue du post du 24 mars dernier, image agrandie et projetée à l’épiscope, inexploitable) des oiseaux…

Épuisé les dessins, je voulais passer sur une grande peinture avec le porteur de mouton, j’ai renoncé après avoir tendu la grande feuille de dessin. Je commence à sentir quand il n’y a plus rien à tirer d’un élan. Ça m’évite de me lancer dans un machin censé capitaliser ce qui a été vidé par la pratique et de me viander gravement. En navigation, on doit appeler ça « tirer des bords ». Y a plus de vent, on vire.

Regardé avec attention le catalogue de dessins de Traquandi qui m’avait tant déçu quand je l’avais acheté. Certaines planches me plaisent maintenant.

Là une vidéo qui vaut son pesant de gros sel.

Décidé de renouer avec les pages,  pratique  abandonnée depuis deux ou trois ans, avec des équivalents des croquis, mais avec du texte (phrases non construites, grosses de sens ou non). (II) Miscellanées décembre 2011.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close