Le don de l’orvet

Je poursuis le travail  de maîtrise de Blender. J’ai repris aussi les promenades en forêt préparatoires aux grandes marches d’automne. Hier, beau temps, sur un chemin du bois de Guines, j’ai retiré un orvet de la route (acte héroïque s’il en est, vu la frousse que j’ai des serpents). À droite, dans un chemin de traverse, j’ai ramassé ce bois tombé de la deuxième tête d’un chevreuil. Essai de modélisation en 3D, les distorsions sont identiques à celles d’une approche dessinée, proportions et échelle. Pour le reste, il faut prendre une posture cézannienne (réduction géométrique) ce qui n’est pas ma tasse de thé, mais j’attends du modelage de la forme géométrisée quelques petites satisfactions, nous verrons bien.

Les prochains essais se feront sur des galets de plage. Réalisé aussi quelques modélisations sans référence pour le sang des bêtes.

Repris la photogravure avec une série sur cartes de fidélité de supermarché.  Fera l’objet du prochain post.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close