Arrêter de fumer fait du bruit.

coquillederains.1202061220.jpg

J’ai longuement hésité avant d’adjoindre cette rubrique au blog, l’endroit où j’allais la mettre a fait aussi l’objet d’une petite cogitation (page ou post).

Tout d’abord je ne suis absolument pas  musicien  et je n’ai aucune prétention dans ce domaine. Il y une dizaine d’années j’ai arrêté de fumer (mais où veut-il en venir?) et ça a complètement transformé ma façon de peindre. Je m’explique : lorsque je peins, grave, dessine, au bout d’un moment, d’une durée variable, je dois m’arrêter, ou ça devient « cafouilleux », il faut alors que je « m’extraie  » pendant un instant en pensant à autre chose pour pouvoir reprendre ensuite (rien d’exceptionnel, voir Menger ). Mais il ne faut pas que l’arrêt soit trop long, sinon je deviens étranger au travail et je décroche ; le temps d’une « clope », c’est parfait. Après mon sevrage tabagique, pendant près d’un an, je n’arrivais plus à rien produire, et puis j’ai compris que c’était une question d’alternance entre le travail et une activité de dérivation.

Comme tous les ados et, pas obligatoirement pour des raisons musicales, je faisais un peu de gratte. J’ai donc exhumé ma vieille Giannini et je m’y suis remis. Quand je sens que mon attention se relâche, je joue pendant 3 à 4 minutes de très petites phrases d’environ 45 secondes, que je « fabrique » et transforme au fur et à mesure. Au bout d’un moment elles disparaissent et sont remplacées par d’autres. En règle générale, j’en ai trois sur le feu  pour que ça ne soit pas trop lassant. Ce sont ces petits intermèdes, qui sont associés aux œuvres, que je vais dorénavant consigner.

À intervales réguliers, je placerai en regard des travaux plastiques les petits MP3 associés et un renvoi à une page contenant ce post, afin d’éclairer les lecteurs sur la présence incongrue de ces petits bruitages.

Deux phrases fixées

postmars10.168297656.mp3

postmars101.1268297736.mp3

Une en cours de fabrication

pmars102.1268297835.mp3

Renvoi à la page explicative –>

5 réflexions sur « Arrêter de fumer fait du bruit. »

  1. Alors ça, c’est fortiche ! 😀 Ces petites phrases mélodieuses, ce ne sont pas des clopinettes ; elles feront finalement partie de l’œuvre, à force de s’y être immiscées pendant le travail. Il n’y a pas de guitare sans feu.

    J'aime

  2. Cher Michel, ta mansuétude à l’égard de mes petites scies est immense. Je m’attendais plutôt à des qui seraient plus appropriées.

    J'aime

  3. Foirade htmlesque, Bérézina du commentaire, Waterloo de la balise, mon commentaire est peu compréhensible sans la petite image de tomate qui devrait être incluse entre « des » et « qui ». Gildas dirait « voilà, quand on veut faire son malin… »

    J'aime

  4. Et voilà, quand on veut faire son malin… 😀 🙂

    J'aime

  5. Html a tout simplement refusé de fournir des tomates parce que ce sont des fleurs qui seraient ici indiquées. (comment qu’on fait pour essayer de placer une image dans un commentaire ?)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close