(V) Omen

 coquillederains.1202061220.jpg

  Les conditions climatiques sont mauvaises, mais il fait moins froid et je peux recommencer à travailler en bas. Ça me permet d’avancer sur les cadres. J’ai également fini le vitrail du panneau gauche (non sans mal : ayant cassé un morceau de vitre une fois le montage terminé, j’ai dû rouvrir, redécouper, réassembler et faire en sorte que la soudure soit invisible).

pangoche.1234255565.jpg

   Le panneau assemblé avec les plaques, les tirages, et les peintures.

   En dessinant les chemins de plomb sur le calque, j’ai été séduit par la captation partielle des images recouvertes. Ça m’a donné des idées pour le Belvédère.

 calc.1234255833.jpg

   Je ne vous ai pas encore parlé du Belvédère. C’est un bel endroit que j’investirai un Week-end de cet été (en août) pour exposer. Je voudrais faire une œuvre qui lui soit dédiée ou qui tournerait autour de l’idée de construction en hauteur offrant une vue dégagée.

belv34.1234256147.jpg

  Le belvédère de Gravelines.

   J’ai aussi pas mal avancé sur les fichiers sonores. Le problème était de trouver une forme de discours qui puisse être assimilée à quelque chose de prédictif (c’est l’objet des omina), qui constitue un corpus cohérent et suffisamment important pour permettre un tirage au sort varié (voir la programmation de la carte), qui soit intégrable dans une des collections mises en jeu : les empreintes (index, gravures et procédé de transformation en voix de synthèse), les suites (séries de Muybridge, décomposition syllabique du palindrome), les découpages (carreaux et chemins de plomb et de leds). 

   J’ai décidé d’utiliser un enregistrement d’une émission de France Culture Histoire du futur, diffusée en 1985 à l’occasion de l’exposition présentée à Beaubourg, Les Immatériaux.  Durant 50 minutes Jean François Lyotard théorise et contextualise une vision de l’évolution de l’humanité confrontée à la complexité technique. Je l’ai tronçonnée en phrases ou groupes nominaux indépendants qui constitueront la bibliothèque des prédictions proférées par la carte électronique.

   J’ai le choix entre plusieurs montages, j’en ai gardé deux et je n’arrive pas encore à trancher. Le premier fait suivre la phrase de J.F. Lyotard par son empreinte synthétique.

regleart2.1234461082.mp3

L’autre superpose les deux.

bonheur.1234461128.mp3   

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close