(XVIII) Pourvu, pourvu qu’on ait l’ivresse !

 coquillederains.1202061220.jpg

 crasformation.1213194831.jpg   

       La formation PureData du CRAS a tenu ses promesses je suis revenu avec des solutions et quelques outils supplémentaires qui vont m’être bien utiles. Les exposés de Zandrine Chiri sont clairs et le matériel adapté. J’ai quand même, à chaque fois, une petite réticence sur le côté un peu prosélyte des actionnistes (aucun rapport avec les viennois). Mais bon, il font d’énormes efforts pour diffuser leur point de vue et c’est sûrement un péché de jeunesse.

     Il faut bien admettre que l’actuation du dispositif va poser des problèmes. En premier lieu sur le statut de l’œuvre. Les jeux de lumière et la « performance » du joueur vont-ils faire basculer ce qui était un triptyque somme toute assez conforme vers la représentation d’un décor ? Et dans ce cas le décor de quoi ? Ensuite les jeux de lumière et la scénographie en général introduisent un temps de lecture impérieux, de mon point de vue ça empiète sur les droits du spectateur. Enfin, tout ça devient une « installation » et doit, de ce fait, se conformer à un lieu ou à une catégorie de lieux.

    Pour essayer de cerner tout ça plus précisément, j’ai décidé de présenter le travail dans une exposition. Il y en a une qui semble convenir à ce que je veux expérimenter. Elle se déroulera à Avallon en octobre, le dossier est à constituer pour le 20 juin. Le délai semble raisonnable pour terminer « Pourvu… ». Et l’accrochage ainsi que la fréquentation semblent décents.

   Voilà, néanmoins un petit aperçu de ce qui a été réalisé avec Pd depuis dimanche.

Je me suis concentré sur le petit joueur qui bénéficie à lui seul de deux spots.

lumsol2.1213195920.jpg  lumsol.1213195869.jpg

    La lumière frontale le met en valeur et approfondit l’espace. En contrepartie le panneau s’éloigne du mur, ce qui va poser des problèmes d’accrochage.

instalationgen.1213196667.jpg  leslampes.1213196728.jpg

   L’installation est compliquée et prend pas mal de place, il va falloir penser à la logistique, d’autant que l’avatar sera, lui aussi, quelque part par là. 

    La petite vidéo des premiers essais d’illumination n’est pas terrible, mais ça donne quand même une idée.

Il y a de nombreux défauts dans la programmation : vitesse innapropriée, saccades, placement inadéquat… Voilà ce que ça donne sur le patch.

respiration.1213198208.jpg

    Pour ce que le joueur va taper en morse, j’ai trouvé, grâce au post de lunettes rouges, un ouvrage qui regroupe le journal et la correspondance de Samuel T. Morse. Je recevrai ça fin juin ; on verra bien si c’est exploitable.

3 réflexions sur « (XVIII) Pourvu, pourvu qu’on ait l’ivresse ! »

  1. ~ Potentat pédagogique ~ 11 juin 2008 — 18 h 07 min

    Bravo pour la réalisation de la vidéo (beau zoom sans mouvement parasite !)
    Le jeu de lumière fait penser aux lustres incrustés de la nouvelle Mauvaise Herbe (voire à mes flèches de rewriting!)

    J'aime

  2. Désolé, je suis totalement étranger à ce zoom parfait, quant aux lustres nous allons avoir l’occasion de voir ça de plus près dans très peu de temps.

    J'aime

  3. test de commentaire effectué le 20 06 matin de chez moi.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close